RALLYE DE CORSE du 2007-05-03
 


PODIUM POUR EMMANUEL SIAUX

Après la première épreuve au Mans, le championnat de France des rallyes 2007 proposait aux 134 concurrents engagés de se retrouver en Corse à PORTICCCIO, en plein Golfe d’Ajaccio, pour une deuxième manche sans concession.
A l’issue de cette course extrêmement physique, sur un parcours sinueux, bosselé et cassant Emmanuel SIAUX tire son épingle du jeu en réalisant une course intelligente et régulière. Après un important travail sur le réglage de la partie cycle de sa BUELL XB12STT, pas vraiment adaptée au terrain, il prendra la 3° place scratch des deux étapes du parcours. Sans une rencontre avec un sanglier dans la première spéciale de nuit il pouvait même occuper la 2° place de l’étape de nuit. Il est tout de même 1° en catégorie TOP-SPORT et largement en tête au championnat dans cette catégorie. Au classement Scratch il reste au contact de Serge NUQUES vainqueur des deux étapes sur un mono YAMAHA 450WRF. Emmanuel SIAUX commentera : « cette course a été extrêmement éprouvante au niveau physique. Le parcours très cassant rappelait les pistes d’enduro et les bras étaient sollicités en permanence. Je suis tout de même satisfait d’avoir obtenu cette 3° place avec ma BUELL XB12STT, à priori moins à l’aise sur ce type de parcours. La machine a parfaitement répondu et je suis toujours très confiant pour la suite du championnat notamment en ce qui concerne le prochain Rallye du Beaujolais plus adapté à ma machine. «

Thomas LAROCHE sur son mono YAMAHA 450WRF avait mal commencé la préparation de ce rallye en chutant lors des reconnaissances. Plus de peur que de mal, après deux ours de repos forcé, il prend le départ malgré une douleur tenace au dos. Dans l’étape de jour il occupe une 2° place scratch inespérée, preuve d’une volonté de fer. Dans la dernière étape de nuit, piégé par une route mi-sèche mi-humide, il chute et se casse la clavicule. Malgré la douleur, il parvient à l’arrivée pour obtenir une 5° place incroyable. Au championnat de France, il est largement en tête des monocylindres et occupe la 3° place scratch. Son retour ne pourra être effectif avant mi-juin, il manquera hélas les deux prochaines épreuves lui faisant perdre tout espoir de titre pour cette année. Il est jeune et tenace. Les années futures lui sont promises.

Jérôme ARGOUD sur sa YAMAHA 1000 FZ1 également peu propice aux routes très dégradées, chute de jour mais repart la nuit pour marquer quelques points au Championnat qu’il occupe désormais à la 10° place. Il conserve la tête du trophée espoir et la prochaine course dans le Beaujolais verra certainement son retour aux avant-postes.

Guillaume GIANNINI sur YAMAHA 450 WRF apprend encore en s’approchant des 20 premiers. Il gagne sur ce rallye le trophée espoir et prend la 3° place au championnat dans cette catégorie.

 

[Photo]