ENDURO A NUITS ST GEORGES du 2007-05-23
 


LA DOMINATION SANS PARTAGE DE LULU !

" Bonjour à toutes et à tous !
Après ma double victoire à Massiac, j`attendais avec impatience la seconde manche du championnat de France qui se tenait à Nuits-Saint-Georges le week-end dernier. J`ai changé ma façon de travailler à l`entrainement en me servant beaucoup plus du chrono sur des intervalles plus longs. Il fallait que je sache si mon approche du training porte ses fruits et, même si je m`en doutais, j`ai été ravie du constat ! Nuits Saint Georges avait une signification particulière pour moi puisqu`ayant fait mes "classes" à la SIMA, je redécouvrais avec nostalgie des portions du tracé qui nous avaient servi de terrain d`entrainement quelques années auparavant.
L`organisateur avait tracé un enduro digne de ce nom ! Nous n`avons quasiment jamais pris de route, nous ne prenions que des petits sentiers en sous bois et des chemins. Il y avait beaucoup de pierres très glissantes, même dans les dévers, il fallait être constamment sur ses gardes. Heureusement pour nous, la météo n`a pas fait des siennes, le temps est resté au beau fixe tout le week-end ! S`il avait plu, la course aurait été un véritable enfer.
Dès les premières spéciales je me suis sentie dans le coup et malgré une chute, j`ai su garder une bonne attaque. Mes trainings basés sur des chronos longs ont été payants puisque la première spéciale durait neuf minutes avec, pour couronner le tout, un enchainement de rondins piégeux sur les derniers deux cent mètres. En gardant le même rythme et une attaque constante je conclue mon week-end sur deux victoires !
Après MASSIAC, je savais ce que mon physique m`avait apporté. En y ajoutant des entrainements plus professionnels, j`obtiens des chronos qui me permettraient de figurer dans le top 5 en E3 national ! Je pense que cette année pourrait être une année de transition entre la catégorie féminine où j`ai fait mes preuves et la catégorie nationale E3 qui commence à me faire des clins d`oeil....
La semaine prochaine : repos, puis on enchaîne avec le Trèfle lozérien où j`espère vous voir nombreux sur les spéciales."
Ludivine Puy


 

[Photo]