ENDURANCE ET VITESSE du 2007-07-04
 


BILAN DE MI-SAISON POUR GWEN GIABBANI

On arrive à mi-saison, en fait en ce qui concerne le championnat de France, c’est plutôt la fin, avec un calendrier qui se termine fin juillet, le championnat est rentré dans sa dernière ligne droite. Il est clair que pour son retour en championnat national, les résultats ne sont pas la hauteur des espérances de Gwen. Alors que cette année est la première où Gwen évolue dans d’aussi bonnes conditions, il a dû faire face à de nombreux soucis. En premier, sa blessure à l’épaule, qui aujourd’hui est complètement remise mais qui l’a handicapé jusqu’à l’épreuve du Vigeant. Ensuite une série de circonstances de courses défavorables, comme le drapeau rouge à Nogaro, ou Gwen avait le meilleur temps en course et était revenu à la 5ème place, il remporte ensuite la 2ème manche mais le cumul des temps ne le place que en 4ème position, grosse déception. Puis au Vigeant, alors que les essais se passait plutôt bien , la direction de course lui passe le drapeau rouge lors de son tour chronométré de la superpole, obligé de repartir avec son pneu qualif déjà fortement entamé, il du se contenté de la dernière place de cet exercice. En course, après un départ raté il remonte en 4ème position en gagnant 2 places dans le dernier tour, et là de nouveau le drapeau rouge, la course est arrêté avec le classement du tour précèdent qui place Gwen 6ème. Pour finir il peine à trouver les solutions techniques les meilleurs sur certains circuits, et à Ledenon il ne pu faire mieux que de se battre pour la 4ème qu’il céda dans le dernier tour pour finir 5ème.
«La ZX10 a un moteur époustouflant, un arrière littéralement scotché au sol, mais en contrepartie ce même arrière pousse l’avant, du coup les circuits avec de longs virages ou qui se resserrent (la plupart des circuits français) ne mettent pas la moto à son avantage, comme à Ledenon. Par contre sur des circuits comme le Mans elle est redoutable. Le problème c’est qu’avec le règlement de cette année, on est très limité en solution technique, à contrario de l’endurance ou avec un règlement plus permissif on a réussi à rendre la moto efficace sur tous les types de circuits. On a progressé depuis le début de saison, mais les courses s’enchaînent vite et on est quasiment à la fin. De plus avec les slicks PIRELLI on n’a pas d’antécédent sur ces circuits, avec cette moto. Le nombre de pneus étant limité il est difficile pour nous de trouver la bonne monte à coup sûre pour la course, on a commis une paire d’erreur de ce coté là et on l’a payé assez cher. »
Du coté de l’endurance, les choses se passent bien, 3ème au 24 heures du Mans et 1er au 6 heures d’Albacete, l’équipe ne se trouve qu’à 1 point des leaders. Le 12 juin dernier, l’équipe rentrait de 2 jours d’essais à Magny-cour très satisfaite des informations engrangées et des chronos.
Au vu de tous ces éléments Gwen est très optimiste pour la fin de saison.
A noter que l’on peut retrouver une interview de Gwen sur 4 pages dans Sportbike réalisée par Stéphane Lacaze, et revue de détail de sa moto dans le moto journal du 21 juin.
Vous trouverez tout les classements les résultats sur le site http://www.pms17.com :
http://www.pms17.com/html_fr/competition/2007.php

COMMUNIQUE PMS17

 

[Photo]