SUR LES TRACES DU CHE - SAISON II du 2008-02-02
 


LE CARNET DE VOYAGE SE TERMINE A VALPARAISO...

Buenas noche amigos,
Ca commence à sentir l`écurie, les jours défilent de plus en plus vite. Ernesto est ici aussi tres populaire et les gens sont agréablement surpris de nous voir réaliser ce voyage sur ses traces. Il est vrai que beaucoup de personnes ont vu le film de Walter SALLES.

MERCREDI 30/01/08

La panamericaine routa 5, apreè quelques dizaines de kilomètres d`une descente sinueuse vers le bord de l`océan, reprend son trace monotone rectiligne.
La petite consolation, ce sont les petits “oasis” de verdure nichés au fond des vallées, donnant une touche de couleur à cet univers ocre.
Montées et descentes sont le lot permanent de cette journée. Intervention des Carabineros nous demandant d`allumer nos phares, ce que nous faisons mais sans grande conviction. Nos eclairages en 6 volts ne font guère de différence avec les phares éteints.
Par contre, en matière de sécurite routière, les vendeurs de fromages sont autorisés à vendre leurs marchandises sur les bandes d`arrêt d urgence ???
Comme quoi, nous n`avons pas les mêmes valeurs !
Le manque de ravitaillement sur ce tronçon de route nous oblige à bifurquer vers une bourgade CANETA BAJA. Nous y decouvrons une sérénite et une quietude dont nous ne sommes plus habitués. Très peu de voitures, les enfants jouent dans la rue, tout le monde se connait et semblent vivre en bonne harmonie.
Bivouac dans une oliveraie bordée d`eucalyptus.

JEUDI 31/01/08

Vive les stations services COPEC où nous pouvons nous débarbouiller et laver notre linge. Là encore, des rencontres viennent enrichir ce périple, un couple et leur enfant en Suzuki 125 venant du désert de l`ATACAMA et se dirigeant vers LA CALERA (1200 kms) partagent notre petit déjeuner. (voir photo ci-dessus)
La bande d`arrêt d`urgence, cette fois-ci, est occupée par des vendeurs de gâteaux. 1euros 50 les 6, marchandage oblige, nous repartons avec 7.
Maintenant, l`environnement n`est plus le même. Nous sommes sur la cote d`AZUR où maisons et proprietes privées occupent le front de mer. Ah, où sont passées ces côtes vierges, non defigurées par ces constructions.
Refuge le soir chez PETER dans un bungalow, au raz de la falaise avec comme bonheur des envolées de pelicans au soleil couchant.

VENDREDI 01/02/08

Ca y est, nous sommes arrivés à la ville terminus de cette deuxième partie du projet “CHE” : VALPARAISO.
Maintenant une autre aventure commence, celle des formalités administratives pour le rapatriement de la BMW R12. Il nous faut déjà 4 heures pour trouver l`adresse du transitaire de la SSC CONSOLIDATION. Personne ne connait cette société. Après moultes coups de téléphone et mails, nos efforts sont enfin recompensés : Merci Monsieur MARCHETTI de la societe 2TM à MARSEILLE.
Mais l histoire n`est pas terminée, ça fera l`objet d un prochain épisode qui nous espérons ne sera pas trop long.

Hasta la vista !

Et n oubliez pas, vous pouvez également nous retrouver sur :
http://www.lemondeautourdelamoto.com
http://www.myspace.com/22vlalestroismotardsmousquetaires
http:http://www.Americabmwlatina.com

Los tres Mousqueteros
 

[Document] [Photo]