CMPN ALIP du 2012-05-11
 


Sud Ouest Rive gauche

Mérignac
L'art de l'équilibre à moto
Cédric FRAY, policier et éducateur, organisait hier des cours d'initiation au trial en direction des enfants de 6 à 12 ans. Il espère pérenniser son action avec KDM.
Anaïs, 9 ans, la tête casquée, chevauche une moto de trial… sans selle (1). Ce sont ses premiers tours de roues. L'engin électrique se déplace en silence. Philippe, le papa motocycliste, à Cenon, apprécie. « Le trial est la meilleure base pour apprendre l'équilibre. Ensuite, l'enduro permet de découvrir la vitesse », détaille le policier, qui a fait l'acrobate pendant huit ans (de 1993 à 2001) au sein de l'escorte présidentielle.
Association Accro Trial
Hier, l'association Accro Trial, en partenariat avec le club motocycliste de la police nationale A.LI.P. et la Ligue d'Aquitaine, organisait une journée de découverte sur les terres de KDM (Kid Découverte Moto). Voisin du circuit auto-moto de Mérignac, le club girondin, géré par Frédéric CHARTIER, est spécialisé dans la formation au pilotage (motocross et enduro) des enfants. « Tout ce qui peut contribuer à faire connaître les différentes disciplines du sport motocycliste va dans le bon sens. Raison pour laquelle j'ai accepté la proposition de Cédric FRAY. »
Policier, membre de la ligue régionale et président d'Accro Trial, ce dernier dispose d'un diplôme de moniteur fédéral. Initiation et prévention routière sous-tendent sa démarche. « Le week-end dernier à Sarlat, aujourd'hui à Mérignac, nous serons présents, en novembre, au Salon des sports de Conforexpo, au parc des expositions de Bordeaux-Lac. »
Mardi, Cédric FRAY n'a pas eu besoin de déployer sa structure gonflable. Les pilotes en herbe (âgés de 6 à 12 ans) se sont exprimés sur un terrain naturel, parsemé d'arbres et de petites bosses.
« Pendant une heure et demie, je leur apprends à accélérer, freiner, faire du slalom, à lâcher une main du guidon ; ils montent et descendent des pentes sans que la vitesse n'entre en ligne de compte. Le trial fait appel à des notions d'équilibre, de maîtrise de soi et de l'engin », précise le policier éducateur.
L'objectif premier n'est pas de former des champions. « Même s'ils ne pratiquent pas la moto plus tard, ils auront acquis des bases pour le brevet de sécurité routière (BSR) : savoir accélérer, freiner, regarder et anticiper. »
Une action à pérenniser
À 19 ans, Mathilde CALZAVARA est allée bien plus loin. « La moto fait partie de mon environnement depuis que j'ai 3 ans. Avec un père motard, ça aide », sourit cette jeune Bordelaise vivant à Bacalan. En 2011, elle a ouvert son palmarès en décrochant son premier titre national chez les féminines (dans la catégorie Trophée). Et elle vient de terminer troisième aux derniers championnats d'Europe à Biella, en Italie.
Discipline phare dans les années 70, le trial est devenu pendant les décennies suivantes le parent pauvre du sport motocycliste. La discipline refait surface aujourd'hui, sous l'impulsion de la fédération et des ligues régionales. Cédric FRAY et Frédéric CHARTIER envisagent, de leur côté, de poursuivre leur collaboration via l'organisation de stages d'initiation et de perfectionnement tous les deuxièmes samedis de chaque mois à Mérignac. En utilisant toujours des motos électriques. Exit donc les émissions de gaz à effet de serre et les nuisances sonores. « Nous espérons concrétiser d'ici à la fin de l'année. »
(1) Le trial signifie essai en anglais. Cette discipline consiste à franchir des obstacles naturels (rochers, racines) ou artificiels. Elle peut se pratiquer en intérieur ou en extérieur